Les vélos électriques ou e-bikes sont des véhicules hybrides, c’est-à-dire qu’ils fonctionnent à la fois avec des pédales et comme un vélo ordinaire, comme pour la propulsion d’un moteur. Ils sont alimentés par des piles, qui peuvent être rechargées sur n’importe quelle prise de courant. Cela varie d’un modèle à l’autre, mais en général, les moteurs électriques des vélos se mettent en marche après quelques tours, vous donnant une bonne aide en cours de route. Les moteurs électriques font une grande différence et vous épargnent beaucoup d’efforts, vous permettant de faire de plus longs trajets sans transpirer. Sur les pentes, la force des pédales est encore plus utile et ressentie : il est beaucoup plus facile de descendre les routes accidentées avec un vélo électrique. Vous êtes intéressé, n’est-ce pas ? Alors, consultez nos conseils et achetez votre e-bike bientôt !

Connaître les règles pour conduire des vélos électriques au Brésil

Les vélos électriques suivent les mêmes règles que les vélos ordinaires : de préférence sur les pistes cyclables ou les chemins de randonnée, et à défaut, sur l’accotement ou le bord de la piste. Mais attention, cette règle ne s’applique qu’aux modèles équipés de moteurs d’une puissance maximale de 350 watts, et qui atteignent un maximum de 25 km/h. Les e-bikes, aussi appelés pedelecs, nécessitent obligatoirement un compteur de vitesse, un buzzer, une signalisation nocturne avant, arrière et latérale, des rétroviseurs et des pneus en bon état. Le port d’un casque de vélo est obligatoire. Certains modèles de cyclomoteurs sont vendus comme des vélos électriques. Attention donc à ne pas se tromper : ceux-ci ont des moteurs plus puissants, de 400 à 4000 watts, qui fonctionnent sans avoir besoin de la pédale et atteignent 50 km/h. Pour les conduire, il faut être âgé de plus de 18 ans et posséder un permis de conduire, ainsi que pour aplanir le véhicule et percevoir toutes les taxes.